FESTIVAL D’AVIGNON OFF: Dance n’Speakeasy

La compagnie de hip hop Wanted Posse présente une nouvelle création en Avignon qui plonge les spectateurs à l’époque de la prohibition aux États-Unis. Speakeasy est un terme qui désigne les bars qui vendaient de l’alcool clandestinement et qui par précaution demandaient à leurs clients de parler doucement, de ne pas faire d’esclandre pour ne pas trahir leur commerce illicite.

Sacrée championne du monde au Battle Of The Year en Allemagne en 2001, la compagnie travaille avec des chanteurs pops connus tels que Madonna, Robbie Williams, Akhenaton, Kery James mais elle met également un point d’honneur à développer ses propres créations.

« Dance N’ Speak Easy » a été mis en scène par Philippe Lafeuille et chorégraphié par Njagui Hagbé. L’originalité du spectacle réside dans le choix des musiques et le décalage par rapport à l’univers habituellement associé au hip hop. J’ai assisté à une battle sur un pou pou pidou ! L’effervescences des styles trouve une belle cohérence dans leur adaptation aux années 20-30 : footworks de la house dance, charleston, breakdance, Lindy Hop, Hip hop free style et Jitterbug s’entremêlent avec une malice, une impertinence et un humour rafraichissant.

La belle complicité des danseurs se transmet aux spectateurs qui retiennent leur souffle devant enchaînement effréné de performances spectaculaires et de démonstration d’endurance. Le prétexte du sujet permet une prolifération de figures et une exploration exhaustive de l’équilibre créatif en état d’ébriété. La formidable technique sous-jacente à la représentation est impressionnante tout comme la coordination du groupe et la joie de vivre qu’il dégage. La danseuse Jessie Perrot a une présence magnétique et un charisme qui irradient.

Le bémol que j’aurais à apporter c’est d’être resté dans des caricatures de la pin up à la mafia, en passant par la drague grossière des fins de soirées et de ne pas être allé plus loin dans le propos. Le rythme effréné laisse peu de place à la finesse des personnages qui pourrait amener par le développement de l’interprétation, un impact tout aussi important que celui de la performance.

La salle était pleine et s’est levée pour ovationner les danseurs. C’est la première fois que je vois des spectateurs sortir en applaudissant.

« Dance N’ Speak Easy » fera surement partie des grand succès de cette édition du Festival d’Avignon OFF !

Dance N’ Speak Easy 

Du 6 au 29 juillet

Collège de la Salle

Dans le programme :

p163

http://www.avignonleoff.com/programme/2018/dance-n-speakeasy-s23979/

Pour en savoir plus :

https://www.wanted-posse.com/

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *