FESTIVAL D’AVIGNON OFF : ART & MONEY

On perçoit les prémisses du festival lorsque les compagnies arrivent à Avignon, que les artistes arpentent les rues et que de nombreuses petites mains, des chargées de production aux comédiens entament l’affichage sauvage et que le théâtre s’empare du visage de la cité des papes. Point de répit pour les braves ?! Dès lors chaque minute compte, les rues sont jonchées de tracts, les festivaliers croisent l’imaginaire et le spectaculaire à chaque croisement.

Le Festival d’Avignon c’est un engagement plein entier et financier, des compagnies se saignent aux quatre veines pour présenter leur création, tout bâtiment : cour d’école, parc, caserne des pompiers … abrite désormais les trois coups qui font résonner comme il se doit chaque entrée en scène.

C’est la manifestation culturelle par excellence où le backstage fait surface.

Mais quels sont les enjeux financiers actuels d’un festival historiquement anarchique ?

« The Damned »- 2004 – Liza Lou
Résine, acier et perles

L’AF&C

L’association organisatrice Avignon Festival & Compagnie regroupe depuis 2006 nombre d’artistes et de lieux en vue d’assurer la communication et la coordination du OFF, favoriser la dimension artistique et la professionnalisation du spectacle vivant. L’AF&C souhaite prendre position face à la « Trop grande fragilisation du monde de la culture et la précarisation grandissante des artistes »

Fond de Soutien à la Professionnalisation

En 2017, un fond de soutien à la professionnalisation OFF a été créé pour permettre aux artistes de trouver l’intégralité de leur financement en vue de leur participation au OFF.  En 2017, 80 projets ont été soutenus représentant 201 artistes. Le financement de ce fond provient d’organismes professionnels ainsi que des ventes de cartes d’accréditations professionnelles, de collecte de fonds et des frais de gestion de billetterie en ligne. De cette façon l’AF&C entend mettre l’écosystème à contribution pour favoriser l’essor de la création. « Les artistes sont au cœur du festival si nous les oublions nous sommes en danger », Pierre Beffeyte, président de l’AF&C.

Fondation AF&C

Dans cet esprit la Fondation AF&C a créé en 2018 la Fondation Avignon Festival & Compagnies sous l’égide de la Fondation Reconnue d’Utilité Publique Face afin de soutenir les artistes et développer des projets luttant contre toute forme d’exclusion. L’idée est de développer des projets de territoire favorisant le développement du Festival Off d’Avignon et de ses valeurs : soutien à l’emploi, respect de l’environnement, mise en valeur de la diversité… L’enjeu est de prendre ses responsabilités et de réinventer un cadre professionnel propices à ses acteurs et au développement de bonnes pratiques dans le secteur culturel.

A chacun d’y contribuer :

Cette fondation permet de développer le mécénat en faisant appel de manière plus globale au public et aux partenaires privés par des collecte de fonds voire lien ci-après : www.helloasso.com/associations/fondations-avignon-festival-compagnies Cela permettra entre autres choses de venir alimenter le fond de soutien à la professionnalisation évoqué précédemment.

Est-ce un début ou un mouchoir pour cacher la précarisation du spectacle vivant quand on sait que le fond de soutien à la professionnalisation a attribué 1000€ à chaque artiste soutenu et que les frais de présentation d’un spectacle à Avignon avoisinent en moyenne les 15 000€ ?

Dans un spectre plus large la question se pose d’une mutation du secteur culturel pour le financement de la création et la préservation du patrimoine. Du public aux institutions en passant par les organisateurs, les professionnels et les entreprises, nous sommes responsables, de notre image, du sens que nous souhaitons donner à notre présent ou du témoignage qui persistera de notre époque. La culture constitue notre identité, à nous de nous en saisir et sans mauvais jeu de mots d’en devenir ACTEUR. Ce n’est pas une œuvre caritative mais l’affirmation de qui nous sommes.

visuel de couverture : installation de Hans-Peter Feldmann au guggenheim Museum New york.
en ouverture sur l’art contemporain : Money & Art par Max Haiven

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *